[dés]ordre

série en cours, initiée en 2021
photographie argentique, format 135


Composé de fragments de vie capturés au quotidien, la série dresse le portrait d’une société en plein tumulte.

Plus on regarde les choses, plus on se rend compte qu’il y a une espèce d’harmonie cosmique des formes et des matières.
Un état aléatoire apparent qui résulte de systèmes complexes et de ses interactions.

Opposition entre ordre et désordre, chaos et harmonie, cette série fait état du monde que je vois.